Accueil

Direkt zum Inhalt Direkt zur Navigation

Association Alpaga Développement

EnglishGermanFrançais

Inhalt

Logement PDF Drucken E-Mail
alpagaPrévoyez une cabane. Vous pourrez  laisser un ou deux côtés ouverts, de préférence vers l’est, car l’alpaga aime conserver une vue sur les environs.
Si vous habitez une région froide, il s’habituera à un box fermé ou à une ancienne étable, quand il sera suffisamment en confiance avec vous et avec son nouvel environnement.
Le mieux est de laisser la porte ouverte, afin qu’il soit libre d’entrer ou de sortir à sa guise.

En surface, comptez environ 1000 m2 par alpaga (plus ou moins selon la richesse du sol).
Les arbres, et l’ombre qu’ils procurent en plus de celle fournie par la cabane, seront appréciés.
 
La clôture du terrain peut se faire en grillage à moutons de 95 cm. de haut, surmonté de 2 rangs de fils lisses portant la hauteur totale à  130 cm. L’alpaga n’est pas fugueur, dans des conditions normales de bien-être et de tranquillité. Il faut toutefois prévoir pour les mâles un enclos solide et à si possible à l’écart des femelles afin d’éviter les conflits et l’excitation.

Le terrain peut être séparé en deux parties afin de pouvoir faire des rotations de parcelles permettant de limiter considérablement la multiplication des parasites internes. L’on considère qu’après 6 semaines sans animaux, une parcelle est nettoyée des parasites contenus dans les matières fécales.
Cette action préventive, complémentée par une analyse coproscopique,  permet en général de réduire le nombre de traitements vermifuges administrés aux alpagas.
De plus la trop grande fréquence des vermifuges entraine une diminution, voir une perte des défenses naturelles de l’organisme.
La cabane se trouvera évidemment placée entre les 2 parcelles, de telle façon que les animaux puissent garder l’accès à l’abri quel que soit l’endroit où ils se trouvent.
Il est souhaitable de placer les portes dans les angles de l’enclos, ce qui rend leur passage, lorsque l’on pousse le troupeau, plus aisé.

Un petit corral dans un angle des enclos permet d’attraper et de soigner les animaux facilement et tranquillement. Nous avons remarqué qu’en agissant de la sorte, les alpagas sont plus calmes qu’en les attrapant dans la cabane. En effet, ils se sentiront alors plus en sécurité et détendus pour se reposer dans ce lieu « sûr », et y séjourneront plus volontiers.

Alpaga développement  pourra, si vous le souhaitez, vous proposer des plans d’aménagements de vos parcelles, d’implantation de vos cabanes, corrals, contentions etc.
L’esprit général de ces aménagements est d’offrir un lieu ou les alpagas se sentent en sécurité et en confiance, et où ils pourraient choisir de vivre s’ils n’y étaient pas contraints.
Outre l’impression prioritaire de se sentir en sécurité, ils devront aussi disposer d’une alimentation variée et équilibrée, et  d’eau claire pour boire. Il est prudent de surélever les abreuvoirs si une naissance est prévue, car les crias peuvent y tomber et s’y noyer.
 
< zurück   weiter >
design by i-cons - Association Alpaga Développement